L'arrivée d'un portatif tribande dans le shack

Français

Cela faisait plusieurs semaines que je cherchais un nouvel émetteur portatif pour "seconder" mon VX-3R.

En effet, le relais 50Mhz de Saint-Etienne devrait redevenir actif dans les mois qui viennent et, ayant monté un digipeater au domicile, je m'intéresse de plus en plus à l'APRS en mobile (pédestre et en voiture).

De plus, la question du passage au D-Star se posait avec les OM du secteur qui en sont équipés.

Mon choix s'est finalement porté sur le Yaesu VX-8DR pour plusieurs raisons :

  • il est tribande (6m, 2m et 70cm) - nous avons des relais qui fonctionnent sur ces 3 bandes sur Saint-Etienne en temps normal et ça permet d'élargir les possibilités d'accès aux relais
  • il possède des fonctionnalités APRS assez évoluées, même s'il n'a pas le GPS intégré et qu'il faut rajouter l'une des nombreuses options...
  • il peut communiquer en bluetooth avec une oreillette, même s'il faut rajouter l'une des nombreuses options...
  • il semble solide et ça, c'est important en randonnée.

Maintenant que je l'ai utilisé à maintes reprises depuis son achat, je peux faire un petit retour d'expérience.

Premier tour d'horizon

Ce pocket est plutôt massif. Rien à voir avec le VX-3R évidemment qui, lui, est miniaturisé au possible. Par contre, l'ensemble de ses fonctionnalités sont assez facilement accessibles à partir du moment où on a acquis suffisamment de dextérité pour comprendre la navigation dans les menus et par la suite, les accès directs à l'aide du clavier. Dans le style, j'ai été à la bonne école avec le VX-3R et je n'ai eu aucun mal à m'habituer si ce n'est qu'il y a 2 menus : un premier pour la majorité des paramètres et un second pour les réglages spécifiques concernant l'APRS.

En émission, la radio est claire et suffisamment percutante. Sur ce terrain, le VX-8DR fait un peu mieux que le VX3-R. Je remarque que le micro intégré du VX8-DR est de très bonne facture. Le VX3-R était bon mais là, c'est encore mieux voire parfait.

En réception, tout se passe bien également sauf que le haut-parleur est franchement faiblard. On est obligé de monter le volume à des niveaux très élevés, bizarre que YAESU n'ait rien vu ou plutôt entendu ?!

A manipuler, c'est plutôt compliqué au départ de trouver ses repères (notamment avec les 4 touches latérales) mais au bout de quelques heures, j'ai trouvé mes marques et j'arrive à accéder rapidement aux fonctions recherchées.

Un APRS efficace mais lent à démarrer

En APRS, belle surprise : ça fonctionne très bien. Dès qu'on a saisi le fonctionnement du Smart Beaconing, on l'utilise fréquemment. Le seul soucis c'est le GPS.

La plupart du temps, il met plusieurs minutes pour s'initialiser. Si vous êtes prêt d'une fenêtre, soyez très patients. Si vous êtes au milieu du désert, soyez patient également car il lui faut du temps où qu'il soit pour trouver ses satellites. Et quand on voit le prix de l'accessoire, c'est limite scandaleux. Après, on s'habitue et on prévoit son coup donc en conséquence, avant toute chose on démarre son pocket pour qu'il trouve ses satellites.

Un micro haut-parleur à l'efficacité douteuse

Autre surprise, je me suis procuré le micro-HP YAESU MH-74A7A sur lequel on peut intégrer le module GPS. Et là, je dois avouer que je retrouve quelque peu le sourire. En effet, grâce à ce micro, les satellites GPS sont détectés un peu plus rapidement et on devient ainsi opérationnel plus vite. Pourquoi cet état de fait ? Je n'arrive pas à comprendre.

On remarque également qu'il capte un plus grand nombre de satellites en moyenne que lorsque le GPS est connecté directement sur le pocket. Et finalement, ce GPS s'avère précis, contrairement à la fonctionnalité boussole qui ne donne qu'un ordre d'idée de la direction du nord magnétique.

Malheureusement, la qualité en émission est inférieure à celle que l'on peut obtenir avec le microphone intégré dans le poste. Il faut éviter de parler directement vers la pastille car ça crachouille beaucoup.De plus, la bande passante de ce micro semble relativement étroite.

Et le niveau sonore en sortie de ce micro-hp reste là-encore insuffisant et ne compense pas le phénomène observé avec l'HP intégré. C'est indécent de proposer un accessoire à ce tarif là sachant qu'en plus il n'y a même pas de touche d'accès direct (pour émettre un coup de 1750Hz par exemple).

Un logiciel pour gérer les mémoires mais pas que

Si j'ai un bon conseil à vous donner, quand on voit les contraintes qu'on doit subir lorsque l'on doit saisir ses mémoires dans ce pocket, c'est de vous procurer le logiciel et le câble de liaison ADMS V8. En effet, il va vous permettre de saisir rapidement vos mémoires sur un tableau type EXCEL et de les importer rapidement dans votre VX-8. Il vous donne également la possibilité d'avoir une vision globale de tous vos paramètres et de les modifier, voire même sauvegarder des "profils" de paramètres.

Après avoir enregistré quelques canaux relais 2 et 6 mètres, je remarque que l'affichage à l'écran est très complet car on affiche à la fois le nom de la mémoire et la fréquence utilisée. Confort que je n'avais pas sur le VX-3R. Miniaturisation oblige.

Un VOX inutilisable ?

Un élément sur lequel je reste sur ma faim : le VOX.

Et cela pour 2 raisons : il faut parler avec un niveau sonore élevé pour déclencher l'émission et il n'est pas utilisable avec le micro-HP "hors de prix". Dommage car lorsque je suis en mobile, ça m'aurait éviter de risquer une amende auprès de la maréchaussée lorsque je suis en mouvement avec la voiture.

Là aussi, va falloir que YAESU m'explique pourquoi on ne peut pas utiliser le VOX avec le micro-HP ! Si c'est pour vendre du Bluetooth, bravo !

Une batterie un peu juste

La batterie d'origine est suffisante pour assurer plusieurs heures de smartbeaconing APRS mais à partir du moment où vous trafiquez intensément sur les relais FM par exemple, je vous conseille vivement d'optimiser votre puissance d'émission voire même le laisser la gérer tout seul. En effet, YAESU a inclus une fonctionnalité intéressante dans ses pockets, à savoir que le transceiver adapte automatiquement sa puissance d'émission en fonction de la force du signal reçu. Ca marche bien en fixe, pas trop mal en mobile pédestre mais fonctionne très mal en mobile à cause des variations de signaux.

La batterie de 1800mAh n'est pas un luxe finalement. Par contre, elle allourdit le pocket de façon conséquente, elle est deux fois plus grosse que celle d'origine.

Une antenne bi-bande sur un transceiver tri-bande

Je vous rappelle que ce poste est prévu pour fonctionner principalement sur 6m, 2m et 70cm (+ le 222MHz car j'ai une version DR mais je ne vais pas m'étendre sur le sujet). L'antenne peut être modifiée pour émettre sur 2m et 70cm ou sur 6m. Mais il faut choisir car pour choisir entre ces 2 possibilités, il faut changer l'embout de l'antenne. Donc si je dois partir en vacances avec, il ne faudra pas que j'oublie le 2ème embout... N'aurait il pas été possible d'intégrer une self dans ce boudin par exemple ???

En conclusion

Alors certes j'ai évoqué beaucoup de points négatifs ou plutôt surprenants pour un poste de ce calibre mais ce qui est tout aussi surprenant c'est que je l'aime bien ce pocket. Car finalement j'ai trouvé des paliatifs aux différents soucis observés ou bien je me passerai de fonctions comme le VOX (j'ai vécu sans lorsque j'utilisais le VX-3R) et il est malgré tout performant en émission-réception. J'apprécie son fonctionnement très confortable en APRS, son double (voire triple) VFO dont je ne peux plus me passer (Ex. : vous effectuez vos QSO sur un VFO et l'APRS est autonome sur le 2ème VFO) et la très bonne ergonomie à l'écran.

Je vous encourage vivement à vous procurer également la housse de protection CSC-93 car l'écran est sensible aux micro-rayures et c'est irreversible. Encore un accessoire de la longue liste que YAESU met à disposition. On se croirait chez BMW.

Personnellement, je l'utilise en mobile (associé à une antenne bi-bande Diamond MR-77S) et en randonnée. A chaque fois, il m'a donné entière satisfaction malgré les points négatifs que j'ai pu évoquer précédemment.

Accessoires utilisés :
  • Micro-HP YAESU MH-74A7A
  • Récepteur GPS FGPS-2
  • Adaptateur pour FGPS-2 CT-136
  • Batterie FNB-102LI 7.4V 1800 mAh
  • Kit de programmation avec cordon USB ADMS-VX8E/DE
Tags_type_article: 
Tags_mode: 
Tags_rubrique: